technologie·Trucs et astuces

1 an de RGPD en Europe. Quel est le bilan?

Une année est passée depuis que le Règlement général sur la protection des
données (RGPD) est entré en vigueur partout dans l’UE. Cet ensemble de
règles, qui est aussi souvent désigné par son abréviation RGPD, indique comment les entreprises doivent agir avec les données à caractère personnel. Chaque entreprise est concernée par ce règlement. Songez par exemple aux données dans le fichier du personnel ou aux informations des clients. L’objectif du RGPD est d’assurer une meilleure protection de la vie privée des citoyens. Pour les entreprises, il est plus facile que les mêmes règles s’appliquent à présent dans toute l’UE.

Quelles sont les données à caractère personnel selon le RGPD?

Depuis le 25 mai 2018, toutes les entreprises sont tenues de se conformer à ces nouvelles règles sur la vie privée. Mais que sont les données à caractère personnel?

Le RGPD est clair à cet égard: les données à caractère personnel sont toutes les informations qui se rapportent à une personne physique. Les données à caractère personnel évidentes sont les noms, adresses et données de paiement des clients. Vous pensez peut-être à cet égard que les données à caractère personnel figureront principalement dans l’administration de l’entreprise. C’est naturellement vrai mais de nombreuses données à caractère personnel figurent également en dehors de l’administration.

Il vous arrive d’envoyer une promotion, telle qu’un bulletin d’information avec de nouveaux produits? La liste d’adresses que vous utilisez à cet effet comporte vraisemblablement des données à caractère personnel. De nombreuses personnes utilisent en effet une adresse e-mail sous la forme de prénom.nom@gmail.com et sur cette base, elle envoie aussi à une personne physique. Si vous jetez un regard critique sur votre propre travail,
vous en arriverez probablement à la conclusion que vous traitez – peut-être involontairement – des données à caractère personnel. Il s’agit dès lors d’une bonne idée d’inventorier quelles données à caractère personnel sont traitées dans votre entreprise.

Dans certains cas, vous êtes même tenu de nommer délégué à la protection des données. Il s’agit d’un collaborateur qui a pour tâche de veiller à la bonne application du RGPD. C’est surtout le cas lorsque vous traitez des données à caractère personnel à grande échelle ou traitez des données sensibles, telles que des données à caractère personnel sur la santé, les convictions religieuses, l race ou l’orientation politique.

La vigilance comme base

Lorsque vous travaillez avec des données à caractère personnel, vous devez tenir compte d’un certain nombre de choses. La plus importante est que vous devez traiter les données avec soin. Vous devez pour cela veiller à ce que les données ne soient disponibles que pour les personnes qui doivent
les utiliser sur le plan professionnel.

Pour les données sur papier, vous devez les conserver en lieu sûr et les archiver à nouveau lorsque vous avez fini. Si les données sont numériques, il est important de veiller à ce que les droits d’accès soient bien établis et que seuls les collaborateurs adéquats y aient accès. La protection doit également être en ordre, et ce afin de ne laisser aucune chance aux pirates de voler les données.

Toutefois, le RGPD va au-delà de l’obligation d’agir soigneusement avec les données. Ainsi, chacun a le droit de consulter ses propres données. Lorsqu’un client, par exemple, demande une vue d’ensemble de toutes ses données, vous êtes tenu de les fournir. Chacun a en outre le droit de faire
corriger ou supprimer ses données. Ce droit doit pouvoir être exercé aussi facilement par les intéressés que la fourniture des données dans un premier temps. Si, pourtant, cela ne devait pas fonctionner comme prévu et si des fuites de données à caractère personnel avaient lieu, vous êtes tenu de signaler cette fuite de données. Si vous ne respectez pas les règles, une amende peut vous être infligée, représentant 4% du chiffre d’affaires annuel ou 20 millions d’euros.

Pratique: la déchiqueteuse

Les entreprises modernes ont naturellement stocké la plupart des données à caractère personnel dans un système automatisé. Cependant, il y a régulièrement des informations sur papier. Il suffit de penser à un courriel qui est imprimé: à côté du nom et de l’adresse électronique figurent peutêtre également un numéro de téléphone, une adresse ou un numéro de compte. Cela ne pose pas de problème en soi, si le courriel est soigneusement archivé ou supprimé lorsque vous n’en avez plus besoin.

Une mesure simple est l’achat d’une déchiqueteuse. Placez celle-ci bien en
évidence, de préférence à côté du bac réservé aux vieux papiers. Veillez à ce que les collaborateurs en aient conscience, lorsqu’ils jettent des papiers sur lesquels figurent des données à caractère personnel. Il est préférable que quelques papiers de trop passent par la déchiqueteuse que des données
à caractère personnel se retrouvent dans la corbeille à papier normale, à la vue de tous.

Disque dur avec cryptage

La plupart des entreprises ont un réseau informatique en ordre: un pare-feu protège des attaques externes et les dossiers peuvent toujours être consultés par les collaborateurs disposant d’un compte valide. Il arrive pourtant régulièrement, dans la pratique, que des fichiers soient bien vite placés sur un disque ou une clé USB portable. C’est naturellement très pratique mais soyez toujours conscient du type de fichiers que vous placez sur le disque. S’ils comportent des données à caractère personnel, toutes les règles du RGPD s’appliquent également à cet effet. Veillez donc à ce que ces disques et ces clés ne traînent pas sans surveillance. Si vous souhaitez exclure les risques, demandez à vos collaborateurs de crypter toutes les clés. De la sorte, les fichiers ne peuvent être consultés qu’à l’aide du mot de passe adéquat. Le cryptage des infirmations n’est pas difficile: il existe différents programmes pratiques qui le font pour vous en arrière-plan. Vous pouvez les utiliser en combinaison avec des disques et clés USB standard. Les disques avec cryptage intégré sont plus faciles encore. Ces disques ont un petit tableau avec des touches intégré. Lorsque vous installez le disque, vous devez toujours composer le code PIN avant d’obtenir un accès. Vous n’êtes pas très doué pour retenir les codes PIN? Il existe également une solution à cet effet: une clé ou un disque que vous déverrouillez avec une empreinte digitale.

Mettez vos archives à l’épreuve du RGPD

Vous travaillez encore beaucoup avec des informations sur papierau sein de votre organisation? Dans ce cas, il est important que ces archives soient bien en ordre et, naturellement, que seules les personnes compétentes puissent y avoir accès. Veillez à ce que les papiers soient classés de façon claire dans les dossiers ou les boîtesclasseurs. Si vous recevez une demande d’une personne qui souhaite consulter ses données, vous aurez tôt fait de trouver les informations correctes. Conservez tous ces documents dans une armoire ou un coffre pourvu d’un verrou solide et veillez à ce que seules les
personnes compétentes y aient accès.

Les données à caractère personnel correctes avec eID

Lorsque vous accueillez un nouveau client, il est naturellement important que les données correctes soient enregistrées en une fois. Vous pouvez bien sûr faire remplir un formulaire « à l’ancienne », mais il est plus facile d’utiliser l’identifiant électronique (eID) à cet effet. Avec un lecteur de cartes USB, vous lisez directement toutes les données de la carte d’identité du client. Cela va non seulement beaucoup plus vite que le remplissage d’un formulaire; vous avez en outre la certitude que le nom et l’adresse sont mentionnés correctement, sans faute de frappe dans le système.

technologie

L’impact des millennials sur le management visuel

Plus de 4 générations différentes peuvent travailler dans une entreprise moyenne,  y compris les fameux ‘millennials’. D’ici 2020, ils représenteront 46 % de la population active. Ces jeunes d’une vingtaine et d’une trentaine d’années ont grandi à l’ère de l’information, à une époque de prospérité économique et de progrès technologique.

Entre-temps, ils se préparent également à occuper davantage de postes de direction. Cela aura sans aucun doute un impact sur la façon dont le lieu de travail communiquera demain. Les millenials préfèrent regarder des tutoriels en ligne, sur YouTube ou via une académie d’entreprise en ligne. Les présentations PowerPoint ne retiennent pas leur attention. Ils veulent du mouvement, du son et de l’interaction là où c’est possible.

Comment communiquez-vous efficacement avec les millennials ?

Utilisez des images pour attirer l’attention. N’utilisez pas seulement des photos, mais aussi des vidéos, des gifs, des infographies et des captures d’écran pour faire passer le message. Évitez d’utiliser de gros fragments de texte. Peu importe le bien-fondé de vos faits, s’ils ne sont pas pertinents pour le sujet, laissez-les de côté. Assurez-vous également que vos textes sont écrits avec fluidité, dans un langage accessible à tous.

“N’importe quel idiot intelligent peut rendre les choses plus grandes et plus complexes…. Il faut une touche de génie — et beaucoup de courage pour aller dans la direction opposée”– Albert Einstein

Privilégiez également l’interaction, demandez du feedback, intégrez de petites séances de brainstorming à la réunion. Les millenials sont plus performants lorsqu’ils comprennent pourquoi ils font quelque chose et où va l’entreprise – en d’autres termes, lorsqu’ils sont impliqués.

Quels outils peuvent vous aider y arriver?

Tableaux interactifs : un tableau interactif est la version numérique d’un tableau blanc (whiteboard). Dans les logiciels les plus courants, vous pouvez faire des annotations à l’écran avec le doigt ou le stylo (directement dans vos fichiers), l’avantage étant que vous pouvez facilement collecter et partager toutes vos notes et annotations.  Vous pouvez aussi facilement montrer à vos collègues tout ce que vous avez sur votre PC. Pour les questions ponctuelles, vous disposez en un clin d’œil de toutes les informations pertinentes.

Tableaux mobiles : permet des réunions simples et spontanées, même en l’absence de salles de réunion. Utilisez-les pour des séances de brainstorming ou comme tableaux de planification / de projet.

Utilisez toutes les surfaces : vous pouvez transformer n’importe quelle surface en tableau blanc avec du film pour tableau blanc ou même un mur complet de tableaux blancs sans bordure.

Boîtes à outils : Il existe toutes sortes d’outils visuels que vous pouvez utiliser pour rendre vos réunions plus interactives : notes autocollantes, émoticônes, bandes de séparation, autocollants d’atelier, etc

Tableaux blancs (whiteboards) : les tableaux blancs classiques peuvent également être utilisés pour rendre les réunions plus interactives. Il existe différentes variantes et versions. Vous pouvez utiliser ce guide pratique pour faire le bon choix

Vous cherchez les bons outils de communication pour vous aider ? Découvrez notre large assortiment sur le webshop de Lyreco.

technologie

La Commission européenne interdit la vente de la plupart des ampoules halogènes

Que dites-vous lorsque vous tombez sur la directive 244/2009? Et la lumière fut !

A partir du 1er septembre 2018, la plupart des ampoules halogènes ne pourront plus être vendues. Il s’agit de la vente de deux types d’ampoules halogènes : les ampoules halogènes à culot E27 ou E14, plus connues sous le nom d’ampoules en forme de poire ou de bougies. Cela se fait par étapes : les magasins sont toujours autorisés à vendre leurs anciens stocks, mais ils ne sont plus autorisés à les reconstituer. Il y a deux ans, d’autres modèles d’ampoules halogènes ont été interdits. Les ampoules halogènes avec un point de contact de chaque côté (de forme allongée) ne sont pas interdites. Il s’agit, par exemple, des ampoules basse tension utilisées dans les fours et de ce que l’on appelle les capsules.

capsule

capsule 

Qu’est-ce qu’une ampoule halogène en fait ?

Les ampoules halogènes sont des ampoules dont le bulbe est rempli d’un gaz inerte auquel une petite quantité d’halogène – brome ou iode – a été ajoutée. Une ampoule halogène devient encore plus chaude qu’une ampoule à incandescence classique, ce qui lui donne une couleur de lumière plus blanche. Et c’est là le hic selon la Commission européenne.

Pourquoi les ampoules halogènes sont-elles interdites ?

Les ampoules halogènes deviennent plus chaudes que les ampoules à incandescence classiques et émettent en fait plus de chaleur que de lumière. La Commission européenne constate qu’elles ne sont pas économes en énergie et durcit ses exigences en la matière depuis un certain temps déjà.

Une lueur d’espoir pour l’environnement, y compris pour le portefeuille ?

L’UE l’affirme : vous obtenez plus de lumière pour le même prix. Il y a cependant un inconvénient : les ampoules LED que la Commission envisage sont plus chères. Quoi qu’il en soit, ces coûts supplémentaires seront remboursés par les économies réalisées sur la facture d’électricité car les ampoules LED ont une durée de vie beaucoup plus longue. Une ampoule LED consomme également beaucoup moins d’énergie, soit seulement un cinquième à un dixième de la consommation d’une ampoule halogène. De plus, vous devriez également remplacer une ampoule LED moins rapidement.

Ceux qui optent pour du LED obtiennent un avantage supplémentaire. Vous pouvez installer une ampoule LED à mains nues. Une lampe halogène, par contre, devient si chaude que le verre peut se fendre au toucher

Pour un choix (étendu) d’ampoules LED, éclairez votre lanterne en consultant le webshop Lyreco

Sources

 

technologie·travail

Vous avez besoin d’un toner pour votre imprimante ? Ou d’une cartouche d’encre ? Découvrez les différences ici.

Vous non plus, vous ne parvenez plus à vous y retrouver lorsque vous devez commander de l’encre pour votre imprimante ? Dans ce cas, bien entendu, vous devez d’abord déterminer si vous avez besoin d’un toner ou d’une cartouche d’encre et ce choix dépend du type d’imprimante que vous utilisez :

laserprinter-toner-cartridge-2   inkjet-inkcartridge-2

Le choix de votre imprimante dépend entièrement de vos besoins en impression. Les imprimantes laser conviennent plutôt à des impressions intensives de gros tirages et les imprimantes à jet d’encre sont plutôt adaptées à de petits tirages ou à des tirages moyens et à une imprimante modérément utilisée.

Ces deux types d’imprimantes présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. Les toners sont souvent plus coûteux à l’achat que les cartouches d’encre. Cependant, ils durent plus longtemps car l’encre en poudre utilisée ne peut pas sécher. De plus, vous pouvez imprimer bien plus de pages qu’avec une cartouche d’encre pour imprimante à jet d’encre. Ainsi, il est possible qu’au final le coût de l’impression à la page soit moins élevé pour une imprimante laser que pour une imprimante à jet d’encre.

Les différences entre toner et cartouche d’encre

Les différences sont nombreuses entre ces deux types d’encre pour imprimantes. Dans le tableau ci-après, vous trouverez une vue d’ensemble de la distinction entre toners et cartouches d’encre.

Toner Cartouche d’encre
Utilisation Imprimantes laser Imprimantes jet d’encre
Type d’encre Fine poudre (de carbone, encre en poudre sèche) Encre liquide
Technique d’impression Le document à imprimer est projeté par l’imprimante laser sur un rouleau chargé d’électricité. Le tambour capte les particules de poudre et les dépose sur le papier dans le motif à imprimer. La tête d’impression ou les buses déposent l’encre sur le papier là où c’est nécessaire.
Méthode de fixation de l’encre Les particules de poudre sont gravées sur le papier par la chaleur d’une unité de fusion. L’encre liquide doit sécher.
Couleurs Noir, Cyan, Magenta, Jaune Noir, Cyan, Magenta, Jaune
Caractéristiques spécifiques Les toners peuvent être constitués d’un simple conteneur pour la poudre ou d’une combinaison de ce conteneur et du tambour. Ils contiennent souvent une puce pour la communication avec l’imprimante.
Prix Plus coûteux Moins coûteux
Nombre moyen de pages +/- 2500  – 10.000 pages +/- 100 – 500 pages
Durée de vie Longues Plus courte
Points prioritaires Les têtes d’impression peuvent sécher et se boucher si l’imprimante n’est pas utilisée
Convient pour Impression intensive à tirages élevés Impression modérée à tirages plus restreints
Types – Standard
– Grande capacité
– Multipacks
– Standard
– Rendement élevé
– Multipacks
– Qualité photo

Laser technologie

Voici comment fonctionne une imprimante laser


Quelle est la différence entre un toner et un tambour ?

laser-cartridge-drum

Pour pouvoir imprimer avec une imprimante laser, un toner et un tambour sont nécessaires.

Dans certaines imprimantes laser, il y a un tambour indépendant du conteneur qui contient le toner. C’est un meilleur choix qu’une imprimante laser utilisant des conteneurs de toner à tambour intégré au conteneur.

En effet, le toner doit être remplacé plus souvent que le tambour et vous paierez donc moins cher à l’usage si le tambour peut rester en place et si vous n’avez besoin que d’un nouveau toner.

Toner Tambour
Encre pour l’imprimante laser (encre en poudre noire ou colorée). Rouleau présent dans l’imprimante et recouvert de matériau sensible à la lumière (par ex. : silicium).
Peut recevoir une charge magnétique. Veille à ce que l’encre en poudre du toner soit appliquée sur le papier pendant l’impression.
Adhère au papier. Le tambour récupère les particules de poudre du conteneur par une charge statique négative et les pousse sur le papier.
La pression du tambour associée à la chaleur d’un laser assure la fixation du toner sur le papier, après quoi il est « gravé » (unité de fusion) sur le papier.
Peut imprimer +/- 2.000 pages. Peut imprimer +/- 20.000 pages.

Cartouches d’encre d’origine ou toners d’une marque distributeur ?

Man puts toner in the printer

Les cartouches d’encre d’origine et les toners sont fabriqués par les producteurs d’imprimantes. Ils portent donc le nom de la marque du fabricant et sont destinés à être utilisés dans des imprimantes spécifiques.

Etant donné que les prix des imprimantes sont souvent eux-mêmes relativement peu élevés, les fabricants réalisent un maximum de bénéfices en vendant des cartouches d’encre et des toners.

Souvent, des éléments de toners et de cartouches usagés sont réutilisés dans de nouvelles recharges de cartouches d’encre d’origine. Cela ne nuit en rien à la qualité.

Méfiez-vous si des cartouches d’encre de marque distributeur sont proposées à un prix ne représentant qu’une fraction des recharges d’origine. En effet, il s’agit souvent de produits de contrefaçon de mauvaise qualité ou d’un simple remplissage de l’encre en poudre sans remplacement des éléments usés, ce qui augmente le risque de dysfonctionnement de la cartouche.

Les toners et les cartouches d’encre d’une marque distributeur fiable sont généralement disponibles à des prix très compétitifs par rapport aux produits d’origine. Cependant, ils offrent la même qualité d’impression et au moins une capacité similaire ou supérieure en termes de nombre de pages imprimables par rapport aux toners et cartouches d’origine.

lyreco-compatibele-toner-cartridge  lyreco-compatibele-inkcartridge

Chez Lyreco, vous trouverez un vaste assortiment de toners et de cartouches d’origine ou compatibles de la marque distributeur Lyreco :

En ce qui concerne les cartouches et les toners d’origine, nous proposons toutes les marques connues comme : HP, Brother, Samsung, Xerox, Lexmark, Kyocera, OKI, Canon, Ricoh, Dell, Epson, etc.

Nouvelle technologie d’impression

pagewide-printhead

Un nouveau type d’imprimantes fait son apparition sous le nom de technologie « business inkjet » ou « pagewide ». Ces imprimantes utilisent une tête d’impression plus large ou fixe.

Une tête d’impression fixe couvre toute la largeur de la page à imprimer et ne fait plus d’allers-retours sur le papier pendant l’impression.

Cette nouvelle technologie offre indéniablement certains avantages :

  • Une plus faible consommation d’énergie parce que la tête d’impression ne doit plus faire d’allers-retours.
  • Une impression plus rapide de gros tirages car seul le papier passe à travers l’imprimante et vous n’avez plus à attendre les allers-retours de la tête d’impression.
  • Des coûts d’impression plus faibles.

Selon le fabricant, les imprimantes business inkjet fonctionnent avec un transfert froid ou chaud de l’encre sur le papier.

Lyreco facilite votre choix du toner ou de la cartouche adapté(e)

Pour vous faciliter encore les choses, vous trouverez sur notre webshop un guide des encres et des toners.

Celui-ci vous aidera à trouver très rapidement le toner ou la cartouche d’encre adapté, dont vous avez besoin pour votre imprimante.

  1. Choisissez la marque de votre imprimante
  2. Dans la liste qui s’affiche, choisissez votre modèle d’imprimante
  3. Vous voyez s’afficher le toner ou les cartouches d’encre que nous proposons pour votre imprimante

Faites enlever vos cartouches laser et jet d’encre vides par Lyreco

Utilisez notre service d’enlèvement pour vos toners et vos cartouches d’encre vides commandés chez Lyreco.

Pour bénéficier de cette récupération gratuite, suivez la procédure suivante :

  • Collectez les cartouches laser et jet d’encre séparément et retirez tout le matériel d’emballage (carton, plastique, …)
  • Placez-les dans les boîtes de retour de Lyreco spécialement prévues à cet effet et disponibles gratuitement dans 2 versions : une boîte pour les cartouches et une boîte pour les toners

ophaalbox-inkjet-cartridges         ophaalbox-toner-cartridges

  • Remplissez les boîtes de retour avec les cartouches et fermez-les solidement
  • Transmettez une demande d’enlèvement à l’adresse suivante : cartridges.be@lyreco.com ou cartridges.lu@lyreco.com
  • Dans votre demande, ne manquez pas de mentionner les informations suivantes :
    • Nom et numéro de client
    • Personne de contact interne + numéro de téléphone pour le retour
    • Horaires d’ouverture
    • Adresse/lieu où les boîtes doivent être enlevées
    • Nombre exact de boîtes de retour pleines pour les cartouches jet d’encre et pour les cartouches laser
    • Le nombre de nouvelles boîtes de retour vides souhaitées pour les cartouches jet d’encre et pour les cartouches laser
  • Rassemblez toutes les boîtes de retour au même endroit (par ex. : réception ou entrepôt)
  • IMPORTANT : Notre service clientèle vous contactera ensuite pour associer le retour demandé à une livraison de matériel de bureau. Ainsi, nous limitons l’impact du transport sur l’environnement.

Au moment de l’enlèvement, aucune boîte pleine de cartouches ou de toners supplémentaire ne peut être remise. Nous n’emportons que le nombre de boîtes indiqué au préalable. Cette règle découle de l’obligation d’enregistrer l’enlèvement de déchets. Pour toute boîte supplémentaire éventuelle, vous devez présenter une nouvelle demande.

technologie·travail

Pourquoi devez-vous, en tant qu’employeur, investir dans les « wearables » (et quels sont les écueils à éviter)

Ces dernières années, la popularité de ce que l’on nomme les « wearables » a augmenté de manière exponentielle. Les « wearables » sont tous les gadgets technologiques qui peuvent être portés sur le corps. Les exemples les plus connus sont le bracelet Fitbit, la montre Apple Watch et le casque Playstation VR. Non seulement le consommateur mais aussi bon nombre de travailleurs constatent de plus en plus les avantages que recèle ce type de technologie. Une montre intelligente peut, par exemple, enregistrer votre activité durant le sommeil, suivre vos activités physiques quotidiennes et mesurer votre rythme cardiaque, ce qui facilite la réalisation de certains objectifs. Bon nombre d’entreprises incorporent dès lors cette technologie dans leur politique générale de bien-être.  D’une part, afin de réduire l’absentéisme pour maladie et, d’autre part, afin d’utiliser également ces données pour obtenir des tarifs plus avantageux dans le cadre d’éventuelles assurances maladie ou santé.  Les « wearables » peuvent également être mis à profit pour accroître la sécurité des travailleurs. Les SmartCaps de plus en plus populaires en sont un bon exemple. Ces casques peuvent mesurer la fatigue physique des ouvriers et des chauffeurs sur la base de capteurs. L’épuisement comporte de nombreux risques pour certaines professions. Ce type de « wearables » peut éviter d’éventuels accidents.

Pas sans danger

Bien que les « wearables » offrent d’innombrables avantages en matière de santé, il convient de traiter avec prudence l’introduction de ce type de technologie. En effet, les « wearables » permettent d’acquérir bon nombre de données à caractère personnel. Une bonne protection des serveurs d’entreprise est dès lors cruciale pour éviter que ces données ne soient jetées en pâture à des tiers. Ces données pourraient ensuite être vendues à l’insu du travailleur. En dehors des risques pour le respect de la vie privée, les employeurs doivent également réfléchir au cadre juridique. C’est ainsi que, dans de nombreux pays, il est interdit de collecter les données des travailleurs en matière de santé.

Considérations importantes

Le cadre législatif est en pleine évolution dans ce domaine. Avant de mettre des « wearables » à disposition sur le lieu de travail, vous devez, en tant qu’employeur, prendre en considération un certain nombre de questions:

  • Redoublez de prudence lors du déploiement de nouvelles méthodes de suivi, même si la collecte de certaines données semble utile.
  • Réfléchissez avant de collaborer avec une partie externe. Cette dernière peut, à son tour, collecter des données sans les relier aux individus. Il vous est ainsi encore possible, en tant qu’entreprise, de collecter des données sans porter atteinte au respect de la vie privée.
  • Élaborez une politique claire et sans ambigüité afin que chaque travailleur sache clairement quelles données sont précisément collectées.
  • Demandez un avis juridique à intervalles réguliers afin d’éviter d’éventuels conflits ou infractions.

Morale de l’histoire: les « wearables » sont un outil fantastique pour améliorer le bien-être de votre personnel, mais ils doivent être mis en œuvre avec précaution.